Découvrir le mouvement

Ruraux ou citadins, que nous en ayons concience ou non, l’agriculture occupe une place centrale dans nos vies. Par l’alimentation qu’elle procure, certes, mais pas seulement ! Les impacts et les interactions de l’agriculture se jouent bien au-delà : sur l’eau, les sols, la biodiversité, la santé, mais aussi sur nos paysages, notre terroir, notre culture, l’emploi, le dynamisme de nos régions. Décider de notre agriculture est un véritable projet de société. Les modèles agricoles que nous privilégions aujourd’hui déterminent notre assiette de demain, tout comme ils dessinent une large part de notre cadre de vie. Il est fondamental que nous décidions ensemble quelle agriculture nous voulons. En 2013, la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC), la plus ancienne politique européenne, nous y invite.

En lançant le mouvement “I Field Good, pour une agriculture et une alimentation d’avenir”, la Fondation Nicolas Hulot souhaite montrer qu’une autre agriculture est possible et donner la parole à ceux qui la mettent en pratique. A travers les témoignages d’Agnès éleveuse de poulets au Cameroun ; Christophe, éleveur en agriculture biologique dans la Loire ; Quentin, céréalier dans la Marne et Stéphanie, éleveuse de bovins, poules et cochons en Allemagne, la Fondation et ses partenaires vous invitent à découvrir une agriculture d’avenir, plus juste, écologique et solidaire qui, bien que bénéfique pour tous, émerge difficilement. Aujourd’hui peu soutenue par la réglementation européenne, elle a besoin de l’appui de ses consommateurs pour se faire reconnaitre et obtenir l’accompagnement mérité de la PAC.

A cette fin, la Fondation Nicolas Hulot porte conjointement avec d’autres, quatre orientations pour une PAC d’avenir, écologique, juste et solidaire. Ces quatre orientations non dissociables doivent être intégrées à la réforme de la PAC puis déclinées et coordonnées avec les politiques nationales et régionales. La FNH les a rassemblées dans la pétition I Field Good, que nous vous invitons à signer et à relayer tant en France que dans les autres pays de l’Union européenne. Les signatures seront remises au Ministre de l’agriculture français en juin 2013. Il s’agit de faire entendre ensemble notre voix pour qu’elle soit relayée au mieux par la France dans la dernière ligne droite des négociations puis mise en œuvre dans son application.

Pour comprendre les raisons d’être de sa démarche, la Fondation met également à votre disposition sur le site ifieldgood.org toutes les clés pour appréhender l’agriculture enviable et positive que nous défendons à travers : des vidéos, témoignages, contenus documentés, outils pédagogiques et de relais…

Rejoignez le mouvement I Field Good !

En rejoignant le mouvement I Field Good, vous marquez votre soutien aux agriculteurs qui ont déjà fait le choix d’un changement de modèle agricole et à tout ceux qui le souhaitent, mais ne sont pas soutenus pour franchir le pas. Votre mobilisation est infiniment précieuse et indispensable pour permettre à la Fondation d’être efficace dans son action de lobbying d’intérêt général, le passé nous l’a déjà démontré ! Faites entendre votre voix, nous ferons entendre votre choix.

IfeelGood